83, Rue de Sesselich, Arlon

Présentation

L’Ecole fondamentale annexée à l’Athénée royal d’Arlon

Une école  enrichissante

Qualité – Rigueur –  Ouverture – Service

Qualité de son enseignement

  • Travail par cycles (continuité des apprentissages)
  • Accent mis sur le rôle fondamental de la lecture
  • Nombreux séjours et excursions pédagogiques
  • Préparation de différents spectacles
  • Participation à de nombreuses compétitions sportives
  • Participation aux spectacles de la Maison de la Culture

Qualité de ses infrastructures

  • Poumon vert dans la ville d’Arlon
  • Facilité de parking
  • Bibliothèque (accessible même le temps de midi)
  • Piscine intégrée dans l’établissement (dès la 3e maternelle)
  • Plusieurs salles d’éducation physique
  • Groupes classes répartis sur le site par catégorie d’âge
  • Cours de récréation partagée en différentes zones de jeux
  • Plaine de jeux pour les classes maternelles

Rigueur

  • Un comportement correct et la politesse mis en exergue
  • Sécurité optimale (site entièrement clôturé)
  • Une tenue et une coiffure correctes
  • Responsabilisation des élèves (Charte du comportement pour chacune des cours de récréation rédigée par les élèves)
  • Respect des horaires
  • Des sanctions à la mesure des fautes commises

Ouverture

  • Classes de dépaysement dès la 1ère maternelle
  • Spectacles et expositions préparés par les enfants
  • Sorties organisées en fonction du projet pédagogique

Service

  • Accueil des petits des classes maternelles par une puéricultrice
  • Repas servi  pour les plus petits dans un environnement familier propice à la sérénité et l’épanouissement
  • Sieste organisée pour les plus petits sous la surveillance de la puéricultrice
  • Accueil extrascolaire chaque jour à partir de 7h et jusqu’à 19h
  • Ecole des devoirs (de la 1ère à la 6e années primaires)
  • Repas préparés au sein de l’établissement
  • Possibilité d’internat (dès la première année primaire)

Le mercredi après-midi

  • Activités organisées par « Une école pour tous » et la « Ligue de l’Enseignement »